Propositions de la Commission “Mieux vivre au Mans” du 23 novembre 2019

Comment Mieux vivre dans nos quartiers et dans notre ville ?

1) AMELIORER le lien social en décentralisant les services

Dans chaque quartier, la création de MAISONCOMMUNE comme lieud’échangepermettrait :

  • qu’il y ait une permanence de la mairie
  • qu’un point Internet en accès libre soit disponible avec l’ assistance d’une personne compétente
  • que soient à disposition sur le site un éducateur, un animateur social
  • qu’un point police municipale soit créé (médiateur et action de proximité)
  • que des salles d’activités et de réunionsoient gratuites pour les associations et gérées sur place
  • que la permanence d’une assistante sociale soit instaurée
  • qu’une écoute soit disponible pour informer de l’accès aux droits (détection, renseignements et accompagnement)
  • qu’un lieu decontact existe pour les personnes en gran dedifficulté
  • que des permanences d’autres services ou organismes puissent s’y tenir
  • que l’information municipale y soit affichée.

2) Logement : le droit pour tous à un logement répondant à ses besoins

Avec des loyers adaptés à ses ressources.La ville doit interdire les expulsions et agir au niveau national pour le rétablissement et la revalorisation des APL mises à mal par les mesures Macron.

La ville et la métropole s’engageront pour :

  • un vrai plan de 10 ans d’isolation des logements, avec un programme de travaux sur 2500 logements sociaux chaque année, avec l’extension du réseau chaleur.
  • un service public d’aide et de conseil pour la réhabilitation de nombreux logements privés inconfortables
  • la réhabilitation sans discrimination de tous les ensembles de logements sociaux de la ville et de la métropole.
  • des dispositions précises doivent être prises pour l’accueil digne des personnes sansabri, notamment des migrants.
  • de même des logements doivent être affectés pour assurer l’accueil et la protection des personnes en situation d’insécurité , notamment les femmes victimes de violences.

Ce droit au logement pour tous passe par la réorientation des organismes HLM dans un vrai service public du logement, disposant de la part de l’état des moyens financiers nécessaires.

3) Commerce et services à la personne

Revitaliser nos quartiers et la ville elle même :

  • abandonner réellement les projets de centres commerciaux périphériques : celui de Béner et aussi de Family 2.
  • aider au maintien ou au redéveloppement de commerces dequartier,
  • à la revitalisation des grandes artères commerciales en déclin (Gambetta, Leclerc ….)
  • redynamiser le centre ville, le végétaliser, le rendre accessible et attractif notamment par des transports publics adaptés.

4) LUTTER contre les déserts médicaux

Dans les quartiers, favoriser les maisons ou les centres de santé tout en renforçant le service public hospitalier.