Pour des transports en commun gratuits… et pas seulement pour Noël !

Communiqué de Presse

Campagne électorale et foire à la consommation aidant, entre les parkings gratuits, décision prise en solo par Stéphane LE FOLL, et la demande de transports gratuits les week-end de décembre, les différentes listes rivalisent pour attirer les voix des électeurs !

Et si on en faisait un véritable débat et non un simple gadget des prochaines élections municipales ?

La gratuité n’est pas un cadeau à offrir à des enfants-citoyens mais bien un choix politique à faire ! On peut se réjouir que beaucoup reprennent le mot d’ordre. Mais ceux qui proposent d’improviser la gratuité après s’y être toujours opposés, pêchent par incohérence.

Au contraire, la liste citoyenne « Vers Le Mans en Commun » propose d’aller vers la gratuité des transports en commun bien au-delà de la période des fêtes.

Parce qu’il y a urgence climatique, les transports motorisés sont responsables de 30 % des émissions de CO2 et la voiture y entre pour moitié. Parce qu’il y a urgence sanitaire, la population mancelle comme celle des autres métropoles, souffre de la pollution. Parce qu’il y urgence sociale, que le coût du transport pèse sur les budgets des familles, et que favoriser la mobilité, droit essentiel, est plus juste que de multiplier les contrôleurs. Faisons de l’accès libre aux transports et de la gratuité un facteur essentiel du mieux vivre dans la ville.

Et parce qu’il faut bien commencer, chiche à la gratuité, dès maintenant pour les personnes n’ayant pas de revenus ou un revenu inférieur au seuil de pauvreté (enfants, lycéens, étudiants, migrants et travailleurs pauvres). Avant de construire un plan pour tous.

C’est possible, d’autres villes l’ont fait et expérimenté ! Cela s’organise au-delà du marketing électoraliste de Noël !