L’eau comme bien commun

L’accès à l’eau est un droit inaliénable. Ce qu’on appelle un COMMUN. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, chaque être humain devrait disposer d’un minimum d’eau sur une année pour boire, se laver, et cuisiner. Nous proposerons une réforme de la tarification en abaissant la part fixe de l’abonnement et en rendant gratuits les premiers m³ d’eau pour chaque foyer. La tarification deviendra progressivement plus élevée pour les m³ suivants. Les plus gros consommateurs seront donc aussi les plus gros payeurs, mais seront aussi incités à réduire leur consommation pour préserver ce bien vital.