Construisons le projet en commun :

Ville en Transition Écologique

Le travail en commun de la commission

  • Propositions de la Commission « Transition écologique » du 23 novembre 2019
    soumises à débat en assemblée publique le 23 novembre 2019 1) Préserver et développer les terres agricoles – Stopper toute artificialisation du territoire en cours ou à venir (Béner, Auchan Ruaudin) en révisant les plans locaux d'urbanisme (PLU et PLUI) – Interdire le changement d'usage des terrains à vocation agricole, créer des zones agricoles protégées (ZAP) afin de renforcer la protection durable des terres agricoles – Prévoir une reclassification agricole de certains terrains actuellement constructibles, défricher des terrains et les mettre à disposition de travailleurs agricoles pour éviter la dégradation des sols – Recenser les terrains inoccupés en ville, y … Lire la suite

Les contributions apportées sur ce thème

Des petits barrages hydroélectriques pour produire une électricité de proximité

14 février 2020

La Sarthe et l’Huisne pourrait nous permettre de d’implanter des petites turbines (avec ou sans barrage) pour produire de l’électricité.
Déjà beaucoup de réalisation en France et ailleurs
https://www.bastamag.net/Des-petits-barrages-hydroelectriques-ecolos-et-rentables-pour-produire-une
https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/energie-renouvelable-petite-hydroelectricite-petites-centrales-hydroelectriques-1398/
https://www.france-hydro-electricite.fr/wp-content/uploads/2019/07/Brochure-petite-hydro-2018-planches.compressed.pdf

Daniel G

Vélo pour toutes et tous

2 février 2020

Conformément à notre démarche, nous construisons collectivement notre réponse à Cyclamaine, une association que nombre de nos candidats et candidates connaissent bien. En attendant, nous vous livrons ce qu’on appelle « un texte inspirant ». Vélo pour Tous, association du pays Rochefortais, nous propose en accès libre un excellent article du Monde Diplomatique (Philippe Descamps). Toutes les listes vont maintenant se réclamer de leur volonté de développer vélo et pistes cyclables. On peut d’ailleurs se demander pourquoi, lors des grands travaux des 2 lignes de Tram cela n’a pas été pris en compte. C’était l’occasion rêvée. Pour VLMEC c’est dans un projet global qu’il faut penser la place du vélo, sur site réellement sécurisé. Vous pouvez nous faire part de vos avis sur ce fil de discussion.
à lire ici : https://velopourtousenpaysrochefortais.fr/wp-content/uploads/2020/01/Comment-le-vlo-redessine-la-ville-par-Philippe-Descamps-Le-Monde-diplomatique-fvrier-2020.pdf

Gilles R

CYCLAMAINE

2 février 2020

L’association Cyclamaine interpelle les candidats et candidates têtes de liste sur « des éléments-clés de votre future politique vélo, si vous êtes élue maire du Mans le mois prochain. » Conformément à notre démarche, c’est collectivement que nous y construisons notre réponse. En attendant vous trouverez ci-dessous le courrier adressé par l’association à Marie James, notre « tête de liste ».
A l’intention de Mme Marie James
Madame,
Vous trouverez ci-joint un questionnaire dans lequel nous vous proposons de vous engager publiquement sur des éléments-clés de votre future politique vélo, si vous êtes élue maire du Mans le mois prochain.
Ce questionnaire est adressé à chaque tête de liste connue à ce jour et nous publierons l’ensemble des réponses simultanément, le 1er mars. Vous pouvez nous faire parvenir votre réponse de la façon qui vous convient, y compris numérique. En outre, si vous souhaitez l’accompagner d’une présentation détaillée de la politique vélo que vous comptez mener, nous la publierons en même temps.
De nombreux Français viennent de se rendre vraiment compte du potentiel du vélo comme moyen de déplacement, grâce à la couverture médiatique de l’augmentation massive des trajets cyclistes à Paris (multiplication par 2,5). Mais cette tendance n’a pas attendu la grève : en septembre 2019 déjà, les totems compte-vélos de la capitale ont enregistré 48% de passages en plus par rapport à septembre 2018.
Cette tendance n’est pas non plus spécifique à Paris. Les compteurs vélo de Rennes, Bordeaux, Lyon… affichent aussi des taux de croissance à deux chiffres. La raison en est simple : ces villes ont commencé à construire des pistes cyclables. Pas des bandes cyclables, pas des voies bus partagées : des pistes cyclables, physiquement séparées du trafic motorisé et bien distinctes du trottoir.
Ces premiers succès, sur des réseaux encore embryonnaires, sont riches d’enseignements applicables également au Mans. Ils montrent que c’est l’infrastructure qui permet le développement de la pratique ; que les habitants attendent le changement ; et qu’aucune « culture » ou « mentalité » n’empêche l’usage massif du vélo en France. Le report des habitants vers ce mode de transport est même bien plus rapide qu’on pourrait l’imaginer, une fois les conditions réunies.
Le Mans ne fait pas exception. Ici aussi, des aménagements protégés offriraient à chacun un nouveau choix, efficace, économe en argent, en espace et en ressources.
Une infrastructure cyclable de qualité est de loin le meilleur investissement dans les mobilités qu’une ville puisse réaliser aujourd’hui. Par rapport à n’importe quel autre mode de transport, chaque euro consacré à des pistes cyclables permet à un plus grand nombre d’habitants de se déplacer. Cet investissement a aussi les plus importantes retombées positives (santé, attractivité, vitalité du commerce de proximité, tourisme, adhésion populaire…).
Voilà pourquoi nous vous proposons de vous engager à construire un tel réseau au Mans et dans son agglomération et à prendre des mesures pour rééquilibrer l’usage des modes de déplacement.
Il ne s’agit pas de satisfaire les cyclistes actuels mais de changer la vie des futurs cyclistes… c’est à dire d’une vaste majorité de la population. Ici aussi, 75% des déplacements font moins de 7 km.
Si vous souhaitez échanger sur nos propositions nous restons bien sûr à votre disposition, comme nous l’avons été pour toutes les listes qui nous ont sollicité ces derniers mois.
Avec nos salutations respectueuses,
Pour le conseil d’administration de Cyclamaine, les co-présidents : Florent André, Richard Coroller, Catherine Tardieu
Cyclamaine • association de promotion des déplacements à vélo
vélo-école et formation / expertise d’usage en aménagements / atelier d’autoréparation
• 47 rue des Acacias • cyclamaine.fr • facebook: Cyclamaine •

Gilles R

OUI AUX TERRES AGRICOLES A BENER

16 janvier 2020

NON AU PROJET LECLERC-IKEA
Le 14 janvier, le tribunal administratif de Nantes a rejeté le recours de BENER AVENIR concernant la question de l’eau. Scandaleux! Continuons à soutenir l’association qui va interjeter appel.
Le Foll prétend que s’il renonce il devra rembourser les promoteurs qui se retourneront contre la Métropole. Faux! Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole, PS, a rejeté Open Sky, une extension commerciale à Pacé. Il a gagné contre les promoteurs, en avril 2019 (je crois; malheureusement, je n’ai pu retrouver mes sources.) https://www.ouest-france.fr/bretagne/pace-35740/open-sky-les-commercants-de-pace-vent-debout-contre-le-president-de-rennes-metropole-6273612

Roger N

J’apporte ma contribution sur ce thème