Non aux parkings payants à l’hôpital… Oui à un grand service public de santé !

Communiqué de Presse

Le collectif « Vers Le Mans en Commun » apporte son plein soutien aux actions engagées par le Collectif pour la défense de l’Hôpital Public.

Le projet de la direction du CHM et du président du Conseil de Surveillance, Stéphane LE FOLL d’installer un système payant pour l’accès aux parkings de l’Hôpital soulève une vive protestation avec des milliers de signatures rassemblées sur la pétition lancée par le Collectif.

La gestion de ces parkings payants serait confiée à CENOVIA, société d’équipement de la Métropole dont le président est M. Jacques GOUFFE, élu vert qui a rejoint M. LE FOLL.

L’annonce d’un report de quelques mois de la mise en œuvre de cette mesure n’est qu’un pas de côté électoraliste. Les électeurs ne doivent pas se faire avoir par ce recul temporaire.

La présence au sein du conseil de surveillance de l’hôpital de MM. GOUFFE (EELV), CALIPPE et de Mme KARAMANLI (PS) en plus de M. GRELIER (LR) montre que seul un changement de majorité municipale peut garantir le maintien de la gratuité du stationnement au-delà des élections.

Avec ce projet, les usagers, les élèves et étudiant.e.s en santé seraient obligé.e.s de payer pour leur stationnement. Ce serait une double peine : payer quand on est malade, payer quand on vient voir et soutenir un proche, payer pour les usagers du département alors qu’ils sont contraints de venir au Mans par la suppression des services hospitaliers de proximité.

Ce projet ne réglerait en rien les problèmes de manque de places de parking, alors que se mettent en place de nouveaux services de consultation et le centre anti-cancéreux. Les pénuries de médecins, de personnel soignant, les restrictions budgétaires des gouvernements se traduisent par des délais, des attentes (notamment aux urgences), voilà les problèmes réels à traiter pour conforter, développer le service public de santé, accessible à tous.

Le projet de parkings payant doit être abandonné ! Les revendications qu’expriment massivement le personnel et aussi les usagers doivent être enfin entendues !