Bener, PLU et Végétalisation de la Ville

La qualité de vie au Mans tient de l’existence de ses espaces verts. Elu.e.s nous travaillerons à développer cette qualité écologique en redonnant à la ville de nouveaux espaces végétalisés, absorbant le CO² et redistribuant la fraîcheur en été.

Nous stopperons les implantations commerciales, notamment BENER, et ne permettrons pas l’installation d’un IKEA, en réalité destructeur net d’emplois… et de la forêt dont nous avons aussi besoin ailleurs sur la planète. Dans une ville déjà surchargée de grandes surfaces à sa périphérie, ce projet est écocide et inutile.

Nous demanderons la révision du PLU, adopté sans opposition par l’actuelle municipalité, tous partis confondus. Nous y introduirons la protection des coteaux de Bener dans le périmètre de protection de l’Huisne, le retrait du prochain SCoT du Pays du Mans de la ZAC de Béner, les recommandations du Schéma d’Aménagement de la Gestion de l’Eau (SAGE) qui vise à la sécurisation de l’alimentation en eau potable de l’agglomération mancelle.

Nous arrêterons les politiques de minéralisation de la ville. Nous créerons des zones de convivialité (mobilier urbain adapté, espaces détente, kiosques à jeux) et soutiendrons les initiatives d’autonomie alimentaire des habitants (jardins partagés, vergers…) et encouragerons leur création, conçus également comme des espaces de rencontre, de vie, de culture et d’échanges. Nous préserverons les poumons verts urbains en voie de bétonisation. Nous créerons un mur végétal éducatif. Nous végétaliserons les toits de bâtiments publics pour absorber le CO2 et en finir avec les îlots de chaleur. Nous protégerons les arbres de plus de 30 ans et classerons les petits parcs en « Espace Boisé Classé ». *